Bandeau page WP

Avez-vous le sentiment de vous heurter continuellement à des difficultés qui vous empêchent d’avancer ?

Que de nombreuses personnes autour de vous réussissent à avancer, tandis que vous restez bloqué

face à des obstacles invisibles mais immuables ?

Comme si vous subissiez une sorte de malédiction personnelle ?

Si c’est le cas, vous subissez l’influence de saboteurs internes qui paralysent votre vie.

Vous avez des projets, des rêves, importants pour vous qui restent bloqués ou qui échouent,

ou si jamais ils commencent à se réaliser, un événement vient alors tout annuler,

et vos espoirs et votre joie s’écroule, laissant la place à l’amertume, à l’impuissance ou à la déprime ?

Vous le savez, au fond, tout ce qui semble trop beau ne dure jamais…

Tout ceci ne sont que des croyances qui se sont construites et renforcées au point de devenir une sorte de fatalité.

Une succession d’expériences négatives dans lesquelles vous vous êtes retrouvé impuissant et déprimé,

privé de vos capacités à surmonter ces épreuves, 

vous ont fait perdre confiance et espoir, en vous et en la vie.

Mais il existe toujours des clés pour vous libérer de ces chaînes invisibles.

Et c’est la raison pour laquelle j’ai construit ce guide complet et gratuit en vidéo.

Je vous explique comment fonctionnent les autosaboteurs,

parce que pour désamorcer un rouage pernicieux, il faut bien connaître son mécanisme,

de façon à savoir le reconnaître quand il se met en route,

à comprendre ce qui le renforce, mais aussi comment le désamorcer progressivement.

Voici le contenu chapitre par chapitre de ce guide :

SOMMAIRE

Partie 1 – Qu’est-ce que l’autosabotage ?

un ennemi intérieur invisible

*

Partie 2 – Comment savoir si je m’autosabote ?

3 indicateurs 

*

Partie 3 – Ce qui nourrit mes autosabotages 

1. Une mauvaise estime de soi

2. Une insécurité intérieure

3. Des loyautés inconscientes

*

Partie 4 – Comment réussir à m’en libérer ?

arrêter de se saboter
Ateliers pour se libérer de ses autosabotages

PARTIE 1 – QU’EST-CE QUE L’AUTOSABOTAGE ?

Dans cette première partie, je vous explique ce qu’est l’autosabotage,

pourquoi il s’agit de deux forces contraires en vous qui s’opposent à votre insu.

Je vous présente les trois cas de figure différents où se manifeste votre autosaboteur,

car selon l’intensité de vos autosabotages, il ne va pas s’exprimer au même niveau.

 

Qu’est-ce que l’autosabotage ?

S’autosaboter, c’est être à soi-même son propre ennemi, c’est-à-dire c’est s’empêche soi-même de réussir, d’être heureux, d’atteindre les objectifs que l’on se fixe.

Un autosaboteur à l’intérieur de soi, c’est un ennemi qui contrecarre vos projets “conscients”.

Votre partie consciente désire en effet quelque chose : un nouveau poste, rencontrer quelqu’un avec qui partager sa vie, avoir des enfants, apprendre la danse africaine, escalader l’Himalaya, partir 6 mois visiter l’Australie, apprendre le chinois, etc.

Quelles que soient vos envies, c’est votre partie consciente qui émet ces désirs.

Mais, derrière cela, il y a une partie inconsciente en vous qui va œuvrer à vous mettre des bâtons dans les roues. Cette autre partie de vous, invisible, souterraine, va vous empêcher d’atteindre vos objectifs, en usant de différentes stratégies.

Elle va donc vous empêcher d’être heureux, épanoui, de vous sentir fier de vous, d’avancer dans la vie, elle va vous faire stagner, vous immobiliser pendant que les autres avancent.

L’autosabotage, c’est ce conflit à l’intérieur de soi entre deux parties de vous-même.

Entre une partie qui a des rêves, des projets, des objectifs, des envies, et une autre partie qui, pour des raisons que l’on va voir ensemble, contrecarre ces mêmes rêves, ces projets, et les empêche d’aboutir, ou si ils aboutissent, elle va faire en sorte qu’ils ne durent pas.

conflit entre conscient et inconscient à la source des autosabotages

Si vous voulez recevoir le PDF complet du Guide

avec les points clés résumés pour chaque chapitre

Entrez 

vos coordonnées :

Vous recevrez un email contenant le pdf complet du Guide sur les Autosabotages, et vous recevrez ma newsletter.

Vos informations sont totalement confidentielles et en sécurité. Nous ne cédons vos informations à personne.

Vous pouvez vous désinscrire en 1 clic depuis n’importe lequel de mes emails. 

Comment se manifeste l’autosabotage ?

1. Par des actes manqués qui font échouer vos projets

Votre autosaboteur peut se manifester de différentes façons, notamment par des actes manqués qui vont vous empêcher d’atteindre l’objectif que vous visez.

Des actes manqués sont des actions posées par une partie inconsciente de vous qui va agir à votre insu.

Prenons l’exemple d’Erwan. Il a très envie d’évoluer dans sa carrière professionnelle et il pose sa candidature à un poste qui l’intéresse. C’est quelque chose de très important pour lui, qui compte, or, il a réussi à décrocher un entretien d’embauche.

Mais au moment de s’y rendre, une succession d’événements le font arriver en retard. Il arrive alors très stressé à l’entretien. Il est en effet très mal à l’aise d’être en retard, et il ne va pas se présenter sous le meilleur jour par rapport au recruteur, il ne va pas trouver les mots qui vont le valoriser et il va un peu s’empêtrer dans ses explications.

Évidemment, l’entretien n’est pas bon et il va recevoir quelques jours plus tard une lettre lui annonçant qu’il n’est pas retenu pour le poste.

Voilà, la forme que peuvent prendre les actes manqués : inconsciemment Erwan va agir d’une façon telle que la personne en face de lui va bloquer son projet.

Dans cette première manifestation de votre autosaboteur, vous allez trouver à l’extérieur des personnes qui vont bloquer votre projet en réaction à votre comportement.

C’est ici la première façon de vous autosaboter.

2. En refusant vous-même une opportunité qui arrive

Une autre façon de vous saboter consiste à refuser vous-même un événement heureux qui arrive.

Prenons l’exemple de Sylvie à qui l’on propose une promotion. Ses responsables ont repéré ses qualités, et alors qu’un poste vient de se libérer, ils pensent à elle et la convoquent pour lui proposer cette évolution.

Ici, toute l’étape précédente d’Erwan est dépassée, puisque ce n’est pas elle qui postule à ce poste : on vient la chercher, elle n’a rien fait, elle n’a pas bougé, et on vient à elle avec une proposition, parce qu’on a repéré ses talents.

Il faut savoir que lorsque l’on s’autosabote on a souvent de grands talents. C’est le cas de Sylvie, c’était le cas d’Erwan aussi. Et les responsables de Sylvie les ont remarqués et vont donc naturellement lui proposer le poste qui se libère.

Erwan ternissait ses talents en adoptant inconsciemment un comportement qui donnait une mauvaise image de lui, nous allons voir que dans le cas de Sylvie c’est assez différent.

L’autosaboteur de Sylvie va se manifester ici en réveillant des angoisses assez importantes.

Elle va commencer à douter d’elle-même. Est-ce que je vais être à la hauteur de ce poste ?  Je ne suis pas sûre de maîtriser telle et telle compétence… L’angoisse va ainsi monter, les doutes se multiplier, l’empêcher de dormir. Ses anxiétés vont devenir de plus en plus fortes jusqu’à la paniquer, et elle va finir par refuser le poste pour se libérer de cette pression qui devient insoutenable.

Voilà une deuxième façon de vous autosaboter, en refusant une opportunité qui vous arrive de façon inattendue.

Donc soit vos autosaboteurs provoquent un REFUS à l’EXTÉRIEUR, soit c’est vous-même à l’INTÉRIEUR qui refusez la proposition qui arrive.

3. En gâchant un bon moment

La troisième façon de s’autosaboter, c’est de gâcher un bon moment qui est là.

Imaginons que vous êtes en train de vivre un bon moment. Vous êtes en train de passer un moment agréable avec des amis, en vacances, au travail, avec vos enfants, tout seul dans vos loisirs, etc. Peut-être même que ce bon moment vous rend très heureux ou même fier de vous…

Vous allez alors, inconsciemment bien entendu, gâcher ce bon moment, ce qui va y mettre fin et empêcher qu’il dure ou qu’il se renouvelle. 

Prenons l’exemple de Nicolas. Il a un travail extrêmement prenant et fatigant, et il attend toujours avec impatience ses vacances. Mais il a repéré quelque chose qui se produit régulièrement. Il adore ses vacances, et il passe toujours de très bons moments en vacances, mais au moment de partir, et au moment de revenir des vacances, il a toujours des autosabotages qui se multiplient. 

Par exemple, au moment de partir, les sacs de toute la famille sont prêts devant la porte. Mais il arrive toujours à oublier systématiquement un ou deux sacs dans la maison au moment de les mettre en voiture, ce qui va amener des tensions avec sa femme. Parce que tout était prêt et quand ils arrivent en vacances, ils s’aperçoivent en déballant leurs affaires que certains sacs sont restés à la maison.

Cela peut paraître anodin, mais cela se répète aussi au retour. Il va ainsi se tromper au moment de programmer le trajet du retour sur son GPS. Du coup, il ne prend pas le bon chemin pour rentrer, ce qui rallonge le trajet. 

Pourquoi c’est un autosabotage ?

Parce que cela crée des tensions en voiture, le trajet qui était déjà long, va se trouver rallongé d’une ou deux heures. Avec ses enfants qui sont petits dans la voiture, cela devient pesant et compliqué. Et comme cela cela se répète régulièrement, cela finit par créer des tensions avec sa femme qui s’agace et qui a du mal à comprendre pourquoi il gâche systématiquement ainsi les bonnes vacances qu’ils viennent de passer par des disputes, des contre-temps, des contrariétés etc. 

C’est une autre façon de s’autosaboter. Et le mot-clé ici c’est “systématiquement”. Un oubli, une maladresse peuvent vous arriver de temps en temps, mais dans le cas de Nicolas, c’est systématique. 

Vous pouvez par exemple rater votre train au moment de partir en vacances, rater votre avion. Vous pouvez gâcher un bon moment avec des amis, vous êtes à table, vous passez une bonne soirée et tout à coup vous faites une gaffe par rapport à un de vos amis, ce qui va le blesser ou qui va mettre tout le monde mal à l’aise. C’est une façon aussi de gâcher un bon moment.

Il y a des millions de façons de gâcher un bon moment, mais est-ce que vous comprenez l’esprit ?

En résumé

Votre autosaboteur va vous empêcher d’être heureux, d’atteindre un objectif, ou encore de réaliser un rêve qui vous tient à cœur, et de le garder :

  • Soit en provoquant un blocage à l’extérieur, un refus ;
  • Soit en ne vous autorisant pas à accepter ce qui arrive de réjouissant, parce que vous vous sous-estimez, ou parce que vous avez des angoisses qui montent et que vous avez du mal à canaliser, qui vont vous pousser à mettre fin à ce qui pourrait être quelque chose d’épanouissant pour vous ;
  • Soit encore, quand le bon moment est là, en le gâchant par des actes manqués et des actions qui vont générer des tensions et des déceptions. 
Ce qui est le signe indiscutable que c’est un autosaboteur qui est à l’origine de la situation :

C’est le fait que cela se répète régulièrement, et que la joie que vous ressentez est remplacée par de la contrariété, des tensions, de la frustration etc. 

Exercice 1

Prenez maintenant un carnet que vous allez consacrer aux exercices que je vais vous proposer dans chaque vidéo.

Ces exercices ont pour but de vous permettre d’identifier et de vous libérer progressivement de vos autosaboteurs.

***

Notez dans votre carnet une situation où vous avez le sentiment de vous être saboté.

Comment cela s’est-il manifesté ? 

 

  1. Vous êtes-vous heurté à un blocage extérieur concernant votre projet ?
  2. Est-ce vous qui avez refusé une proposition que l’on vous faisait, par peur ?
  3. Ou le bon moment, la bonne nouvelle qui était là, n’a-t-elle pas pu durer parce que vous l’avez perdu ou parce qu’elle s’est trouvée gâchée ?

 

Quelle est la croyance qui pourrait vous empêcher de laisser entrer le bonheur dans votre vie ?

Que pensez-vous de négatif sur vous sur vos capacités ou sur votre vie ?

PARTIE 2 – COMMENT SAVOIR SI JE M’AUTOSABOTE ?

Dans cette seconde partie, plus courte, j’aborde les trois indicateurs

qui vont vous permettre de reconnaître si une partie de vous vous sabote à votre insu.

PARTIE 3 – QU’EST-CE QUI RENFORCE MES AUTOSABOTEURS ?

1.

Dans cette troisième partie, consacrée à la source des autosabotages,

nous allons commencer par découvrir pourquoi et comment

votre manque d’estime de vous-même dirige votre autosaboteur.

2.

Puis, nous parlerons de vos certaines de vos peurs invisibles et de la façon dont elles vont contribuer à paralyser vos projets les plus importants.

La vidéo sera accessible le lundi 25 octobre 2021.

3.

Enfin, nous aborderons les interdictions souterraines qui vous empêchent d’être libre et de réaliser ce qui vous rend heureux. 

Il s’agit de loyautés inconscientes.

Je vous explique ce dont il s’agit dans cette troisième partie.

La vidéo sera accessible le lundi 1er novembre 2021.

PARTIE 4 – COMMENT ME LIBÉRER DE MES AUTOSABOTAGES ?

La vidéo sera accessible le lundi 10 janvier 2021.

Panier
  • No products in the cart.