Skip to content

STOPPER SES AUTOSABOTAGES

Et oser prendre sa véritable place

sans culpabilité, ni angoisse
Anciens Ateliers Autosabotage – Les documents
S’autosaboter, c’est héberger en soi un ennemi invisible qui œuvre activement pour vous empêcher d’être heureux.
Accédez à chaque atelier directement ici :

Atelier 1

 À quoi reconnait-on un autosaboteur ?

La vidéo de l’atelier du jeudi 14 octobre 2021.

Vous pouvez retrouver la présentation PDF de l’atelier ici.

La 1è carte tirée durant l’atelier
= ce qui est impacté par votre autosaboteur

(Cliquez sur le nom de la carte pour accéder au fichier)

Exercice

 

Je vous invite à lire la description de votre première carte, et de compléter les phrases suivantes :

“Quand j’observe la carte (Fire Guardian, Eagle, etc.) qui est venue à moi en premier au sujet de l’autosabotage présent dans la situation que j’ai choisie pour le dessin, et que je lis sa description, cela me fait penser à…

Je me dis que… 

En écrivant/prenant conscience de cela, je me sens…

Dessiner le conflit avec son autosaboteur

 

Le fait de dessiner le conflit que vous ressentez en vous est une étape très importante sur le chemin de la libération de vos autosabotages, car cela vous permet de matérialiser sur le papier l’obstacle invisible auquel vous vous heurtez.

Cet exercice vous permet progressivement d’identifier les différents personnages qui vous parlent. Exactement comme si il y avait un théâtre en vous qui joue une pièce avec différents personnages qui dialoguent entre eux.

Plus vous prenez conscience des personnages qui prennent la parole en vous, plus vous êtes capable de reconnaître si c’est la voix de la peur qui vous parle, celle de la culpabilité, de la dévalorisation, etc.

Et plus vous pouvez rassurer votre enfant intérieur pour l’aider avec vous à ses côtés aujourd’hui à :

  • de prendre de la hauteur avec la situation, ou avec les messages qu’il reçoit, à l’image de l’Aigle ;
  • de garder confiance en ses ressources personnelles quelle que soit la situation qu’il rencontre à l’image du Chameau ;
  • de faire confiance à ses instincts sans se laisser déstabiliser ;
  • de garder espoir en l’existence d’une force spirituelle, lumineuse, qui est toujours présente à ses côtés pour le guider sur le bon chemin.
Anciens Ateliers Autosabotage – Les documents

Je vous propose donc maintenant de dessiner à nouveau la scène du blocage telle que vous la vivez, en extériorisant votre autosaboteur, c’est-à-dire en le représentant comme un personnage distinct de vous. 

Par exemple :

Christine : si on reprend votre dessin, votre désir c’est d’aller vers le monde extérieur qui s’amuse. Mais votre autosaboteur vous bouche les oreilles, et vous place des souliers de plomb. De plus, il y a bien un tunnel qui conduit vers l’extérieur, mais il a créé une bulle qui vous en bloque l’accès.

On repère donc les 3 actions en bleu provenant de lui.

  • Je vous invite donc à reprendre votre dessin, en dessinant le personnage qui vous représente et qui désire aller rejoindre le monde extérieur qui semble bien s’amuser. Faites parler votre personnage : il a envie de sortir.
  • Et à ajouter à côté, un autre personnage (votre autosaboteur), qui vous bouche les oreilles, vous place des souliers de plomb, et bloque l’accès au passage allant vers l’extérieur avec la bulle.
  • Maintenant, indiquez dessous le surnom que vous lui avez choisi, “Colle”, et faites-le parler. Que vous dit-il ?

Vous avez dit également qu’il y avait une autre voix qui s’adresse à vous, une voix apeurée, qui a peur de sortir, de se dévoiler, et de ne pas être adaptée à l’extérieur.

  • Je vous invite à représenter cette autre voix, à l’aide d’une 3è personnage. Faites parler ce personnage : il a peur. Et donnez-lui un surnom.

Enfin, vous avez parlé du feu, et ajouté que c’était beau, mais que ça se consumait vite, que ça ne dure pas longtemps. 

Est-ce l’un des personnages déjà dessinés qui dit cela ? Ou un autre ? Si c’est un autre, dessinez-le également, et faites-lui dire cela. Si c’est l’un des deux précédents (celui qui vous empêche de bouger, ou celui qui a peur), ajoutez cette phrase. 

Est-ce que vous voyez avec ce nouveau dessin le théâtre interne qui commence à apparaître ?

Il y a le personnage qui représente vos désirs, votre élan vital, naturel, spontané, celui qui a des rêves, des espoirs, et tous les autres qui représentent des freins, des peurs, des blocages. Ces derniers sont tous différents autosaboteurs.

Et vous les avez identifiés, ils portent un nom. Désormais, vous pouvez les reconnaître lorsqu’ils surgissent et que vous entendez leur voix…

Malory : sur ton dessin, l’autosaboteur panneau stop est bien différencié du personnage qui te représente. Tu l’a surnommé “Le détraqueur détraqué”. Le dialogue entre les deux est clair, on voit le conflit entre le désir et l’autosaboteur qui l’entrave. 

Et si jamais ton personnage veut passer outre le panneau stop, alors les représailles arrivent : les détraqueurs détraqués ne daignent pas répondre mais commencent à le dévorer sans autre forme de procès. 

Ton dessin permet de bien cerner l’enjeu et sa violence identitaire. C’est la loi du plus fort qui est aux commandes. 

Myriam : de la même façon que Christine, tu peux reprendre ton dessin, en te représentant avec ton envie. Où as-tu envie d’aller ? Que veux-tu accomplir ?

  • Dessine le personnage qui te représente et fais-le parler.
  • Puis, dessine ton autosaboteur, celui qui t’effraie quand la nuit est là. Quel est son surnom ? Et que te dit-il ?

Il y a un second autosaboteur dont tu as parlé : celui qui te fait dormir quand le soleil est là. 

  • Dessine-le également, et donne-lui un surnom à lui aussi. Fais-le parler.

Tu obtiens toi aussi un théâtre avec différents personnages qui se manifestent et se mettent en travers de ton chemin. 

Margot : de ton côté, regarde bien si tu as bien dissocié ton personnage du ou des autosaboteurs qui l’empêchent d’aller vers son désir. Et si tu peux entamer un dialogue entre eux, de façon à découvrir quelle est l’émotion qui anime l’autosaboteur.

Adélie : sur votre dessin vous avez bien représenté votre autosaboteur comme un élément extérieur à vous, d’un côté, votre désir d’avancer et de vivre votre vie, de l’autre ce mur infranchissable qui se dresse sur votre chemin et vous barre la route.

Pour aller plus loin sur la compréhension de votre autosaboteur, j’ai tiré la carte Drum en premier, puis Le Pingouin en tant que ressource sur laquelle vous pouvez vous appuyer. 

La carte Drum est à entendre dans on versant négatif, c’est-à-dire ce qui est bloqué en vous. cette ressource est bloquée, et alimente votre autosabotage.

La carte du Pingouin représente vos ressources, celles qu’il vous faut activer pour débloquer la situation. Si elle sort dans votre jeu c’est toujours parce que ces ressources existent déjà en vous, mais qu’il vous faut les développer davantage, leur ouvrir la porte pour qu’elles vous soutiennent profondément.

  • Notez dans votre carnet la façon dont ces deux cartes résonnent en vous, comment vous les comprenez, quel message elles semblent vous délivrer.

François : sur ton dessin tu t’es représenté avec ton autosaboteur qui te souffle dans l’oreille d’écouter tes besoins du moment et de sortir de réunion. Tout le dialogue entre cette voix et toi apparaît bien, on comprend parfaitement bien son influence dans le déroulement de la situation. 

  • Ajoute sur ton dessin un surnom pour cet autosaboteur qui est là à tes côtés.

Par ailleurs, j’ai tiré une première carte pour t’éclairer sur cet autosaboteur, c’est Le Blaireau. La carte parle des qualités de l’animal, de ses ressources, il faut ici l’entendre sur son versant négatif, c’est-à-dire les doutes que tu peux avoir sur ces ressources en toi, une vulnérabilité à cet endroit par exemple.

La second carte tirée représente les ressources dont tu as besoin pour surmonter tes autosabotages, et c’est la carte Knight qui est apparue. C’est un guide qui est présent et t’accompagne et qui te dit que ses ressources sont en toi et qu’il te faut les renforcer. 

Exercice

 

Une fois que vous avez fait cela, notez sous votre dessin, ou à côté, ce que votre personnage ressent face au blocage que lui impose l’autosaboteur. Et ajoutez une bulle dans laquelle il exprime ce qu’il ressent. Et/ou ce qu’il se dit.

Avec ce dessin, vous venez d’identifier les conflits émotionnels les plus forts qui vous entravent. 

Quel lien faites-vous avec la 1è carte que vous avez tirée ?

  • Christine : qui est ce Feu qui effraie votre autosaboteur et qu’il noie pour l’empêcher de crépiter ? De quoi “Colle” a-t-elle peur ? Dessinez le feu quelque part sur votre dessin et le dialogue entre ce feu et votre autosaboteur…
  • Myriam : qui est cet Aigle qui vole majestueusement dans les airs et a une vue panoramique sur la situation ? De quoi ton ou tes autosaboteurs ont-ils peur ? Ajoute cet aigle sur ton dessin et écris le dialogue qui s’instaure entre eux.
  • Malory : qui est cette Grouse qui t’invite à danser et à t’exprimer grâce aux battements du tambour ? En quoi fait-elle peur aux détraqueurs détraqués ? Peux-tu l’ajouter sur ton dessin et écrire le dialogue qui se noue entre eux ?
  • Margot : qui ce Loup qui t’invite à prendre soin de tes besoins, à traverser la nuit, les peurs et la solitude et à libérer ton leadership naturel ? Comprends-tu pourquoi tes autosaboteurs en ont peur et peux-tu retranscrire sur ton dessin le dialogue qui s’amorce entre eux ?
  • Adélie : pourquoi votre autosaboteur pourrait avoir peur de vous voir avancer, et vous connecter au rythme profond du tambour ? Dessinez ce tambour sur votre dessin, et le dialogue qui peut s’instaurer entre lui et le mur infranchissable.
  • François : qu’est-ce qui t’empêche d’accéder totalement aux ressources du Blaireau ? Pourquoi ton autosaboteur pourrait-il avoir peur que tu développe en toi ses qualités ? Ajoute le Blaireau sur ton dessin et écris le dialogue qui pourrait s’instaurer entre lui et ton autosaboteur.
La 2è carte tirée durant l’atelier
= la ressource sur laquelle vous pouvez vous appuyer pour avancer

(Cliquez sur le nom de la carte pour accéder au fichier)

Fire Guardian + Le Chameau

Eagle + Le Pingouin

Winter + Animal Guardian

La Grouse + Star Ancestors

Drum + Le Pingouin

Le Blaireau + Knight

Exercice

 

Cette seconde carte représente la ressource sur laquelle vous pouvez compter pour avancer. Que vous inspire-t-elle ? 

“Quand j’observe la carte (le Pingouin, le Chameau, etc.) qui me parle de mes ressources ou de ce que je peux mobiliser en moi aujourd’hui, je me dis que…

En écrivant/prenant conscience de cela, je me sens…

Puis complétez maintenant les phrases suivantes :

Aujourd’hui, j’ai envie de…

J’ai le droit de…

Je suis capable de…

C’est normal de…

Quand j’écris tout cela, je me sens…”

Remercier votre autosaboteur

 

Si vous avez suffisamment avancé votre dialogue sur votre dessin, vous vous êtes peut-être rendu compte que votre autosaboteur a peur pour vous et cherche en réalité à vous protéger.

Je vous invite alors à écouter cet audio que j’ai enregistré pour vous.

Bravo pour cette première étape !

Prenez maintenant le temps de vous reposer, faites des choses douces et nourrissantes pour vous ressourcer car tout ce travail consomme beaucoup d’énergie sur le plan émotionnel.

Si vous avez des questions ou des doutes, vous pouvez me contacter à contact@objectif-nouvelle-vie.fr

On se retrouve jeudi 28 octobre à 13h, il vous suffit de cliquer sur le même lien que jeudi dernier.

Atelier 2

 D’où viennent nos autosaboteurs ?

La vidéo de l’atelier du jeudi 28 octobre 2021.

Vous pouvez retrouver la présentation PDF de l’atelier ici.

En résumé

 

Nous avons vu que votre autosaboteur est dirigé par deux énergies puissantes et souvent en partie invisibles :

  • une peur pour vous
  • une mauvaise estime de vous

En conséquences :

  1. Il vous bloque et vous paralyse dans vos projets parce qu’il perçoit un danger dont il cherche à vous protéger > il est nécessaire ici de le rassurer pour l’apaiser et nous allons voir comment ;
  2. Il ne vous autorise pas à profiter de (trop de) bonnes choses dans votre vie (d’argent, d’amusement, d’amour, d’épanouissement etc.) parce qu’il estime de vous ne le méritez pas vraiment > et il vous faut ici accueillir ses critiques sans vous laisser déstabiliser et apprendre à lui répondre de façon consistante.

 

Vos deux cartes tirées durant l’atelier
= le pouvoir personnel que l’on vous invite à activer en vous
+ le conseil que l’on vous donne pour surmonter les messages négatifs de votre autosaboteur

(Cliquez sur le nom de la carte pour accéder au fichier)

Exercice

Prenez le temps de réfléchir à la carte que vous avez tirée concernant le pouvoir personnel que les cartes vous invitent à activer. 

Cette carte vous parle-t-elle ? Le sentez-vous présent en vous ? Qu’est-ce qui peut vous empêcher d’affirmer ce pouvoir au quotidien ?

Comment comprenez-vous le conseil que vous donne la seconde carte pour dépasser les messages négatifs que vous envoie votre autosaboteur ?

Christine : Les cartes que vous avez tirées évoquent une femme de caractère, qui sait ce qu’elle veut, qui prend sa place, qui est connectée à ses intuitions et qui agit au dehors. Elles vous invitent à dépasser vos peurs, à vous libérer de votre mental qui vous fait tourner en rond à l’intérieur pour laisser cette femme intrépide et courageuse qui est en vous se manifester à l’extérieur. 

Observez la carte “Je suis intrépide” et écrivez dans votre carnet tout ce qu’elle vous inspire de positif

Ne parlez pas de vos peurs, car en les ressassant vous les alimentez. Or il est temps ici de vous réconcilier avec votre femme sauvage. Essayez, et observez ce qu’il se passe. Et surtout ne laissez pas la voix de la peur revenir au premier plan. 

Suivez les questions de la carte pages 109 et 110, et posez un premier pas dehors, puis un second. 

Si la voix de la peur grossit, bien sûr accueillez-la avec bienveillance, mais ne la laissez pas aux commandes, rassurez-la et laissez la femme intrépide garder sa place de leader en vous.

Adélie : La carte “Je peux rectifier mes pensées” laisse penser que des croyances négatives dirigent votre vie et vous empêchent de faire confiance à votre intuition et à vos désirs. C’est en effet ce qui apparaissait dans votre dessin au sujet de cette personne qui vous poussait à accepter un projet qui ne vous convient pas. 

Suivez les questions de la page 26. Quelles pensées négatives vous éloignent de vous-même ? Vous éteignent ? Vous font faire de mauvais choix ?

Par quelles autres pensées bénéfiques pour vous pourriez-vous les remplacer ?

Observez la carte “Je peux rectifier mes pensées” et décrivez ce qu’elle vous inspire. Que voyez-vous ? Que ressentez-vous en regardant cette carte ? 

Qu’est-ce que la carte Star Ancestors vous inspire ? Écoutez ce que le personnage vous dit à vous personnellement aujourd’hui. Notez-le dans votre carnet. 

Et gardez toutes ces indications comme des caps puissants que les cartes vous donnent pour diriger vos actions. Comme des boussoles. 

Malory : La carte “Je suis soutenue” t’invite à faire confiance à l’existence de guides spirituels à tes côtés, à croire en eux. Le personnage féminin a de magnifiques ailes multicolores mais ne les utilise pas car elle doute de ses propres perceptions.

Prend le temps d’observer cette carte et de noter ce qu’elle t’inspire. Qu’est-ce qui t’empêche de te connecter à ce pouvoir qui est pourtant bien présent en toi ? 

Saint Germain de son côté te conseille de sortir de schémas enfermants et toxiques pour faire de la place à plus d’amour dans ta vie. Il sait parfaitement bien transformer le plomb en or, ce qui signifie que toi aussi tu en es capable. C’est une question de décision, et de nettoyage des énergies lourdes. Ce qui veut dire aussi couper avec les relations toxiques, ou de changer de mode relationnel avec eux. Cesser de porter les souffrances du monde sur tes épaules.

Il insiste bien sur le fait que certaines personnes que l’on souhaite plus que tout aider, de leur côté ne sont pas prêtes à aller mieux et, alimentent leur souffrance. En les perfusant continuellement, tu te vides de ton énergie de vie. La meilleure aide que tu puisses leur apporter c’est de leur montrer comment toi tu te libères du toxique, et elles suivront la voie que tu ouvres. 

Il est aussi question de la couleur violette comme d’une énergie de guérison. Observe la façon dont cette couleur résonne en toi. Il y a sûrement là aussi un message.

Écoute ceux qui te montrent un chemin lumineux, et fais-leur confiance. Regarde bien Saint Germain qui est apparu pour toi aujourd’hui, et note dans ton carnet ce qu’il te dit.  

Margot : J’ai le sentiment que la carte “Je suis une rêveuse” t’invite à t’ouvrir à tes rêves, à leur faire confiance. À oser rêver grand peut-être, d’autant que l’Aigle est un animal charismatique. Je dirais à laisser éclater tes couleurs, et à t’autoriser à réaliser tes projets sans t’inquiéter de l’image que cela va donner. Oser être toi-même dans toutes tes dimensions. Cette femme est connectée et dans sa puissance féminine.

L’Aigle ici semble parler d’ambition, de leadership. La carte le décrit comme associé à l’énergie du soleil, du masculin lumineux, fort et courageux. Et qui a une vision très développée, il voit loin. Mais agit toujours avec le cœur et pour le bien de tous. 

Je crois qu’il t’invite à occuper cette place et à dépasser tes peurs qui te freinent. Aie confiance en tes instincts, en tes rêves, en ta vision. Et ose t’affirmer en tant que leader éclairé.

Ensuite bien sûr tout dépend des messages négatifs que ton autosaboteur peut t’envoyer, de là où ton estime de toi peut être blessée. Écoute ce que l’Aigle te dit, regarde bien la carte et note dans ton cahier ce qu’il te dit personnellement aujourd’hui. Et garde son image près de toi durant quelques jours pour t’imprégner de son énergie.

Myriam : Concernant la carte “J’ai la connaissance”, elle semble t’inviter à assumer tes qualités intellectuelles, ou à prendre confiance en ta capacité à te former à quelque chose de nouveau auquel tu aspires. Je ne sais pas ce qui résonne en toi ? Que perçois-tu de cette carte ? De ce personnage féminin entouré de livres, plongé dans sa lecture ?

Il y a une allusion au signe du Sagittaire que je connais mal, ça vaut la peine d’aller chercher de ce côté si il y a un aspect qui te parle. 

Est-ce que tu assumes pleinement tes qualités d’auteur, est-ce que tu oses incarner ce pouvoir ? Te positionner comme quelqu’un d’intellectuel ?

De son côté Odin évoque comme nous le disions l’Empereur, l’énergie masculine, son autorité, sa force, sa détermination, sa consistance. Son casque porte des ailes qui ressemblent beaucoup à celle de l’Aigle que tu avais déjà tiré la fois précédente. Il a une vision lui aussi.

Et la carte ici t’invite à faire confiance à ton intuition, à tes visions intérieures, et à observer les oiseaux qui peuvent apparaître dans ta vie comme des signes qu’Odin t’envoie au quotidien pour te rappeler son message. Quand tu l’observes ici sur la carte, que te dit-il ? Note dans ton carnet son message, et garde cette carte précieusement près de toi pour t’imprégner chaque jour de son énergie. 

Qui est la Myriam qui serait pleine d’assurance ? Quels choix ferait-elle ? Quelles décisions prendrait-elle ?

J’ai eu l’impression en lisant la description d’Odin que tu avais peut-être une sensibilité très développée et donc une intuition qui peut être très forte. Leur fais-tu confiance ? Oses-tu écouter la petite voix d’Odin en toi ?

François : La carte Je suis authentique t’invite à te détacher de l’appréhension de ce que les autres pourraient penser de toi, de leur jugement critique éventuel, et de la tentation de s’adapter à leurs attentes. Car le danger en effet est alors de te trahir, de trahir ton identité propre et tes désirs. C’est une très belle carte qui t’invite à ne pas avoir peur d’être pleinement toi-même et à te connecter à ta force intérieure qui va te permettre de te montrer exactement tel que tu es avec confiance.

Note dans ton carnet ce qui résonne en toi, et ajoute des phrases qui commencent par “Aujourd’hui, je…, j’ai décidé que…, je suis capable de…”

La seconde carte, le conseil des cartes est Broken Arrow, parle de sortir des conflits, de cesser de te défendre, de te protéger, mais d’avancer dans la paix et l’amour, avec confiance à nouveau. Elle annonce que cette période de ta vie arrive à sa fin, et que tu vas pouvoir être reconnu à ta juste valeur et entrer dans la lumière. Pour cela, la carte t’invite à ne plus te sentir blessé avec l’envie de te protéger, mais de te sentir en paix avec toi-même et d’accueillir ce qui vient avec calme et amour de toi-même. 

À partir de là, tu peux redessiner la scène de la réunion, en faisant parler la voix de la peur de ton autosaboteur, et en ajoutant ce que le nouveau toi, celui qui est animé par l’énergie de ces deux cartes peut répondre pour la rassurer.

 

La voix négative de votre autosaboteur

Durant l’atelier, nous avons abordé les blessures à l’estime de soi que nous pouvons avoir, et des messages négatifs que notre autosaboteur peut nous envoyer. 

Il est très important d’accueillir ces messages négatifs pour découvrir quelle partie de vous est critiquée et dénigrée, et pouvoir lui envoyer de l’amour, et la rassurer sur votre présence et l’estime que vous lui portez. 

Vous pouvez vous adresser à cette partie blessée et lui répéter régulièrement des messages comme celui-ci :

Ma petite X/ mon petit Y (on s’adresse ici à votre enfant intérieur), tu es formidable et je t’aime infiniment. Tu comptes beaucoup pour moi et je suis là aujourd’hui. 

Je suis fier(e) de toi parce que…

Tu as réussi…

Et tu mérites…

Ne laisse pas les énergies toxiques s’insinuer en toi et te déstabiliser, tu es un petit garçon(une petite fille) formidable. N’aie pas peur d’être toi-même et d’aller vers ce qui t’attire et te rend vivant(e). Tu es capable d’accomplir de grandes choses. Je suis là aujourd’hui à tes côtés et je t’aime de tout mon cœur.  

Je suis fier(e) de toi. 

EXERCICE

Voici un autre exercice que je vous propose de faire avec les deux cartes que vous avez tirée :

Observez-les et notez sur votre carnet ce que chacun des personnages vous dit personnellement. N’oubliez pas que ce sont deux conseillers bienveillants qui vous soutiennent et vous guident vers la Lumière. 

Ajoutez une image que vous collerez les paroles de vos guides.

Et notez ce que vous ressentez en entendant leur message.

Je vous souhaite une très belle semaine et vous dis à la semaine prochaine pour le 3è atelier qui sera consacré aux loyautés inconscientes !

Atelier 3

 Les loyautés inconscientes

La vidéo de l’atelier du jeudi 11 novembre 2021.

Vous pouvez retrouver la présentation PDF de l’atelier ici.

DIALOGUE AVEC L’AUTOSABOTEUR DE CHRISTINE

 

J’ai proposé à Christine cette semaine de revenir sur ses dessins, et de voir comment nous pouvions dialoguer avec son autosaboteur.

Elle a choisi de revenir sur ce Feu mis en lumière par la carte Le Gardien du Feu tirée dans le premier atelier. Elle ne comprenait pas en effet pourquoi ce Feu pouvait être perçu comme une énergie positive, de son côté elle ne percevait qu’un aspect destructeur, hostile et dangereux. 

Dans cette vidéo, vous allez découvrir ce qui émerge grâce à ce dialogue et quelle partie sensible et vivante d’elle-même qui cherche à être entendue se cache derrière ce Feu brûlant qui consume tout. 

Christine, pour poursuivre ce dialogue avec votre enfant intérieur, vous pouvez lui écrire une lettre dans votre carnet, dans laquelle vous lui parlez à nouveau, maintenant que tout s’est éclairé.

  • Pour lui exprimer votre compassion, lui dire à quel point vous ressentez les souffrances qu’elle a dû endurer toutes ces années, la solitude, et l’incompréhension de ceux qu’elle aimait et qui n’entendaient pas ses besoins.
  • Pour lui demander pardon aussi de ne pas l’avoir comprise, même si vous avez fait tout ce que vous pouviez sur le moment. La petite Christine a besoin d’entendre l’adulte d’aujourd’hui, son parent, lui demander pardon et lui promettre qu’il sera là désormais. 

Terminez cette lettre sur beaucoup d’amour et de bienveillance, de l’humour joyeux si vous le pouvez, les enfants aiment rire, cela nourrit profondément leur joie de vivre et renforce le lien entre vous.

Et célébrez ce moment joyeux qu’a été ce dialogue avec elle. Félicitez-vous, faites-vous un cadeau, une douceur, pour vous remercier de ce que vous venez d’accomplir. C’est une nouvelle victoire sur le chemin de la guérison et de la réconciliation avec vous-même !

Voici la carte que j’ai tirée Christine, suite à ce dialogue, qui est le message bienveillant que les cartes veulent vous faire parvenir : Les ancêtres

Elle est très intéressante, elle vous invite à vous relier à vos ancêtres, à créer chez vous un autel pour un aïeul que vous avez aimé, ou qui vous a transmis ses qualités. L’enjeu est de vous connecter à vos racines, à la force vitale de votre arbre généalogique, à sa sagesse ancestrale.

Lisez son message, faites les rituels qui sont proposés, et dites-nous si vous sentez une connexion qui s’opère en vous. 🙂

DIALOGUE AVEC L’AUTOSABOTEUR DE FRANCOIS

 

Je reprends ici le dessin de François concernant son autosaboteur qui est apparu lors d’une réunion de travail en 2017. 

Au démarrage, la petite voix semblait venir de François lui-même puis, en l’extériorisant et en lui donnant un nom, l’autosaboteur apparaît. François peut alors dialoguer avec lui et se présenter comme un parent bienveillant, puis affirmé, face à celui qui se révèle être son enfant intérieur insécurisé.

DIALOGUE AVEC LE DÉTRAQUEUR DÉTRAQUÉ :
L’AUTOSABOTEUR DE MALORY

 

Dans cette vidéo, je reviens avec Malory sur son autosaboteur qui est apparu si virulent et agressif durant les premiers ateliers, et dissimulant son aspect bien intentionné.

Qui est-il réellement ? Pourquoi se montre-t-il si indifférent, si dur avec Malory ?

Dans ce nouveau dialogue, on découvre que c’est bien lui aussi l’enfant intérieur de Malory, terrifié, qui s’est construit une dureté froide et cassante pour la protéger, et qui refuse de relâcher son étreinte de peur que le danger soit toujours présent.

Les différents moments-clés de la vidéo apparaissent sur la timeline pour que vous puissiez suivre le cheminement du dialogue plus facilement.

 

Par ailleurs, vous allez vous rendre compte que lorsque votre autosaboteur se montre fermé à toute discussion comme c’est le cas au départ avec celui de Malory, il est nécessaire plus que jamais de vous montrer affirmé.

Votre autosaboteur, qui est un enfant, ne l’oubliez pas, a besoin de sentir que vous êtes un adulte fiable, consistant, qui l’écoute et le guide fermement. C’est à cette condition qu’il acceptera de relâcher se protection pour vous laisser la main.

Suite à ce dialogue Malory, j’ai demandé quel message les cartes voulaient t’envoyer, et c’est la carte des Ancêtres qui est apparue… 

Les ancêtres

Je te laisse la lire, elle t’invite à te connecter spirituellement à un ou plusieurs ancêtres, que tu as aimé particulièrement, ou qui t’a transmis ses qualités. le message est très profond et je t’invite à faire le rituel proposé et à nous dire si tu as ressenti une connexion en toi avec cette force de ta lignée, sa sagesse, sa bienveillance, et sa présence à tes côtés.

EXERCICE
Faites-vous un cadeau !

 

Le chemin du travail sur soi est long et parsemé de moments difficiles où des émotions lourdes peuvent remonter. Cela demande du courage, de la foi en soi et en la vie, et de la persévérance.

Alors chaque fois que vous sentez que quelque chose en vous s’est connecté grâce aux exercices que vous faites, félicitez-vous, et faites-vous un cadeau pour vous remercier de tout votre courage.

Complétez également les phrases suivantes, un peu chaque jour :

Je suis très heureux(se) que…

Je suis fier(e) de… parce que…

Je comprends aujourd’hui que…

Je remercie… de…

Quand je regarde le chemin que j’ai parcouru depuis… je me sens…

Cela me fait plaisir de…

J’ai envie de dire à… que…

Si certaines de ces phrases ne résonnent pas, que cela vous est difficile encore de ressentir de la fierté envers vous-même sur cette question des autosabotages par exemple, ne vous découragez pas. 

Continuez à avancer dans le dialogue avec votre autosaboteur, jusqu’à rencontrer son humanité, sa sensibilité, et probablement sa grande solitude et tristesse. Il a besoin de vous pour guérir et déployer tous ses talents.

Dès qu’il se sentira compris, aimé, et soutenu, ses blessures se refermeront, et sa joie de vivre, sa créativité et son enthousiasme rejailleront en vous.

Pour revenir sur les loyautés inconscientes

 

Dans cet article, j’ai repris pour vous une explication détaillée du fonctionnement des loyautés inconscientes. 

Au travers de deux exemples de personnages de fiction qui sont pris de façon inextricable dans des loyautés à l’égard d’une figure d’autorité, je reviens sur les enjeux de cette relation de dépendance néfaste, et j’utilise les tarots pour mettre en lumière tous ses rouages.

L’affirmation de soi nécessaire pour se libérer de ces liens toxiques est également abordée dans l’analyse de chacune des situations. 

Atelier 4

Apprendre à s’affirmer

J’ai rencontré un problème avec l’enregistrement de l’atelier du jeudi 25 novembre 2021.

Mais vous pouvez accéder ici à l’enregistrement audio de l’atelier.

Toutes mes excuses à ceux qui n’étaient pas présents et comptaient sur son visionnage.

Vous pouvez retrouver la présentation PDF de l’atelier ici.

EXERCICE
What do you want from life ?

 

Anciens Ateliers Autosabotage – Les documents

Dans cet exercice, je vous propose de répondre dans votre carnet à cette question : qu’attendez-vous de la vie ? 

What do you want from life ?

 

Décrivez ce qui vous donnerait la sensation d’avoir eu une vie bien remplie et satisfaisante. Qu’est-ce qui serait pour vous une vie heureuse et source de joie et de paix intérieure ?

EXERCICE
Surmonter sa peur

 

Pour cet exercice vous aurez besoin d’un jeu de tarot de type Rider Waite, c’est-à-dire dans lequel chacune des 78 cartes représente un personnage. 

Ne prenez pas un tarot de Marseille comme celui ci-dessous car seules les 22 arcanes majeurs sont représentées par un personnages, et il ne vous sera pas possible d’utiliser le jeu tel que je vous le propose ici.

Anciens Ateliers Autosabotage – Les documents

Choisissez plutôt un jeu tel que le Light Seer’s Tarot. Vous le trouvez ici en version anglaise, mais il a été plus récemment édité en français. 

Anciens Ateliers Autosabotage – Les documents

Peu importe le jeu Rider Waite que vous choisissez, l’important est d’avoir des cartes qui représentent un ou plusieurs personnages et une situation.

  • Dans cet exercice, choisissez une peur que vous avez identifiée dans une des situations d’autosabotage dont vous avez pris conscience, et choisissez dans votre jeu une carte qui représente cette peur.
  • Puis choisissez une seconde carte qui représente l’apaisement de cette peur, l’état que vous souhaitez atteindre par rapport à cette peur. 
  • Enfin, mélangez votre jeu et placez les cartes face cachées devant vous, et tirez au hasard une carte en demandant à ce qu’elle représente le chemin à suivre pour parvenir à cet apaisement.

 

Observez ces trois cartes, et notez dans votre carnet ce qu’elles vous inspirent. Quel message entendez-vous ? Laissez parler votre ressenti en observant les cartes, et les détails des cartes vers lequel vous êtes attiré spontanément. C’est la façon dont votre intuition se manifeste, en attirant votre attention sur un détail. Vous pouvez aussi avoir une phrase ou des mots qui vous traversent l’esprit, ou encore des ressentis physiques. Fiez-vous à tout ce qui survient.

Vous pouvez aussi consulter le livret du jeu si vous le souhaitez. 

EXERCICE
Imaginez une histoire

 

Dans ce second exercice, je vous propose d’imaginer une histoire.

  • Toujours avec votre jeu de tarot, choisissez une carte qui va représenter le personnage principal de votre histoire, celui qui va être votre héros. Expliquez pourquoi vous avez choisi cette carte, et commencez à décrire l’identité de votre personnage. Qui est-il ? 
  • Puis, de la même façon que précédemment, choisissez une carte qui va représenter la fin que vous souhaitez donner à votre histoire. Comment votre histoire va-t-elle se terminer ? Expliquez pourquoi vous avez choisi cette carte.
  • Reprenez ensuite votre jeu, mélangez-le, et placez devant les cartes faces cachées. Puis tirez 7 cartes qui vont représenter :
    • 1. l’histoire passée de votre personnage, ce qui a marqué son parcours ;
    • 2. la problématique actuelle de votre personnage, ce qu’il traverse à ce stade de sa vie ;
    • 3. les ressources, les alliés de votre personnage dans l’histoire ou l’aide qu’il va recevoir ;
    • 4. le premier événement majeur qui va survenir, auquel votre personnage va être confronté ;
    • 5. le second événement majeur de l’histoire ;
    • 6. le troisième événement majeur ;
    • 7. la transformation personnelle que va vivre votre personnage au cours de cette histoire, et qui va lui permettre d’arriver à la carte fin que vous avez choisie.

Maintenant que vous avez vos 9 cartes devant vous, écrivez dans votre carnet l’histoire que vous venez d’imaginer.

Prenez le temps de la relire, puis demandez-vous quelle est la morale de l’histoire, le message qu’elle véhicule. 

Et observez si elle résonne par rapport à vous-même et aux épreuves que vous rencontrez. 

EXERCICE
Épitaphe

 

Anciens Ateliers Autosabotage – Les documents

Voici la question à laquelle je vous invite à répondre maintenant dans votre carnet. 

Imaginez que nous nous trouvons le jour de votre enterrement. Votre famille et vos amis sont réunis pour vous dire au revoir et parlent chacun à leur tour de vous. 

Qu’aimeriez-vous les entendre dire de vous ? 

 

Écrivez ce que vous souhaitez que l’on dise de vous après votre départ. Comment voulez-vous que l’on se rappelle de vous ? Quelle trace voulez-vous avoir laissé dans le cœur et dans l’esprit de ceux qui comptent pour vous ? 

Atelier 5

Chasser les énergies toxiques

Retrouvez ci-dessous le replay de l’atelier du jeudi 6 janvier 2022 :

Et le PDF des slides l’atelier ici.

EXERCICE
Quelles sont les énergies avec lesquelles vous avez besoin de vous réconcilier ?

Durant l’atelier, je vous ai proposé d’identifier deux arcanes majeurs que vous n’aimiez pas au premier abord. Ces arcanes sont très importantes car elles constituent une première porte d’entrée vers vos ombres. 

Les ombres sont des choses assez difficiles à cerner car ce sont des aspects de nous-même que nous n’aimons pas et avons refoulé très profondément. Il est donc compliqué de pouvoir s’en approcher directement.

En revanche, il est beaucoup plus facile de les reconnaître chez les autres. Ce sont des aspects de la personnalité des autres que nous n’aimons pas du tout, au travers desquels nous ne percevons que des aspects sombres, négatifs. 

Or, comme nous l’avons vu dans l’atelier, chaque aspect, chaque archétype, présente des aspects positifs, et des aspects négatifs, qui sont en réalité des excès de cette même qualité qui les fait basculer dans le négatif. 

Réussir à se réconcilier avec ce que l’on rejette, ce que l’on juge et ce que l’on maintient éloigné de soi, permet de revenir progressivement vers un équilibre et une harmonie intérieurs, et de réinvestir des forces que l’on maintenait hors de soi.

C’est donc une façon de retrouver une maîtrise sur les aspects de la vie qui jusqu’à présent nous échappent, nous tyrannisent, ou nous placent dans l’impuissance.

Je vous propose donc de reprendre les deux arcanes que vous aviez identifiées comme des arcanes qu’a priori vous n’aimiez pas, et de vous plonger dans les exercices correspond à ces arcanes, tels qu’ils sont proposés par Sophie Brarda Gillot dans son livre Se réaliser avec le tarot, paru aux éditions Leduc.

Je mets en partage ici les exercices correspondants à l’Arcane sans nom, (La Mort), Le Bateleur (The Magician), La Maison-Dieu (The Tower), et Le Diable, et j’ajouterai au fur et à mesure ceux que vous me demanderez.

EXERCICE
Se réconcilier avec ses ombres

Voici un texte de Jean Monbourquette, extrait de son livre Apprivoiser son ombre, le côté mal-aimé de soi. 

Je vous invite à le lire, puis à décrire dans votre carnet les traits de caractère que vous n’appréciez pas chez certaines personnes qui vous entourent. Il s’agit très certainement d’aspects de vous-même que vous rejetez, selon le même principe que dans l’exercice précédent avec les arcanes majeurs du tarot. 

Il est tout à fait possible que ce que vous n’aimez pas chez les personnes que vous avez identifiées, ce sont les excès d’une de leur énergie. Prenez le temps d’y réfléchir et de vous demander si ce trait de personnalité, que vous percevez comme négatif, n’aurait pas des aspects plus positifs quand il est tempéré, et si ce trait de caractère ne vous serait pas bénéfique. 

Se pourrait-il que vous soyez vous-même dans l’excès inverse ?

Par exemple, si vous n’aimez pas les personnes qui se montrent égoïstes et centrées sur leurs intérêts exclusifs, se pourrait-il que vous soyez vous-même dans l’excès inverse, c’est-à-dire trop généreux, et faisant passer les intérêts des autres trop souvent avant les vôtres ?

Dans ce cas, vous réconcilier avec la partie positive et protectrice de ce que vous percevez comme de l’égoïsme, ne pourrait-il pas être bénéfique pour vous ?

Vous comprenez que tout est question d’équilibre, et que rejeter un pôle vous conduit inévitablement dans l’excès contraire qui vous sera néfaste. 

Or, lorsque l’on a accumulé des énergies lourdes, c’est toujours parce que l’on a bloqué une énergie protectrice en soi. Le challenge est donc de trouver laquelle, et de la remettre en circulation, en se réconciliant avec son aspect positif. 

Atelier 6

S’autoriser à recevoir le meilleur dans sa vie

Retrouvez ici le replay audio de l’atelier 6 :

Et la présentation PDF de l’atelier

TIRAGE 1
Devenir le capitaine de votre bateau
Anciens Ateliers Autosabotage – Les documents
TIRAGE 2
Les parties de vous qui ont besoin d’être acceptées et aimées
Anciens Ateliers Autosabotage – Les documents
EXERCICE COMPLÉMENTAIRE
Votre carte préférée

Je vous propose ici un exercice issu du livre de Carole-Anne Eschenazi, Se développer et s’épanouir avec les oracles divinatoires, très simple à réaliser et qui va vous en apprendre beaucoup sur la quête qui est la vôtre en ce moment dans votre vie, ce qui va vous amener vers l’épanouissement que vous recherchez.

Il s’agit de choisir la carte que vous préférez dans votre jeu (tarot ou oracle, choisissez le jeu qui vous attire). Une fois que vous avez choisi cette carte, notez dans votre carnet vos réponses aux questions suivantes (si votre carte représente un personnage, c’est le début de la question qui vous concerne, si elle représente un paysage, un animal ou un objet, la partie de droite) :

1. Qui est le personnage sur la photo / que représente cette carte pour vous ? (donnez le plus de détails possibles, écrivez au moins 4 à 5 phrases)
 
2. Quelle est sa quête, son but, son objectif / si cette carte devait symboliser une quête, quelle serait-elle ?
 
3. Comment le personnage en est-il arrivé là (dans la situation positive de cette carte) / qu’est-ce qui fait que la situation positive dépeinte par la carte s’est réalisée ?
 
4. Que faisait le personnage juste avant que la photo polaroid soit prise / que s’est-il passé juste avant que la photo ne soit prise ?
 
5. Qu’a-t-il fait après / que s’est-il passé juste après ?
Maintenant, reprenez vos réponses et réécrivez-les de cette façon :
 
1. Je suis… (completez avec votre réponse 1)
 
2. Ma quête est… (idem avec votre réponse 2.)
 
3. Pour en arriver là, il m’a fallu… (réponse 3.)
 
4.Pour matérialiser mes rêves aujourd’hui, je sais qu’il faut que je… (réponse 4.)
 
5. En chemin, je n’oublierai jamais de… (réponse 5.)
Qu’est-ce que ce texte vous inspire ? Résonne-t-il en vous ? Que vous dit-il sur les enjeux importants pour vous aujourd’hui ?

les sujets que nous aborderons

Ce que j’aimerais faire ou être dans ma vie 

Ce qui me fait perdre confiance en moi

Ce m’empêche d’aller vers ce qui me rendrait heureux

Les situations où je n’ose pas être totalement moi-même

Les parties de moi que je n’aime pas

Les risques si je m’affirme

Apprendre à s’affirmer

(Les signes de reconnaissance des autosaboteurs)

(Le conflit intérieur à la source de l’autosabotage)

(Les différents visages des autosaboteurs)

Panier
  • No products in the cart.